Rituel du Misogi à Tokyo

Le rituel du Misogi

Le 11 janvier au sanctuaire de Kanda-myōjin à Tokyo s’est déroulé comme chaque année le rite de purification shinto appelé Misogi durant lequel plusieurs participants se sont aspergés d’eau glacés. Cet ancien rituel est censé nettoyer le corps des kegare (impuretés) et peut se réaliser de diverses façons : par des périodes prolongées sans sommeil, par un contrôle du souffle, ou en se tenant debout sous des cascades. Il se dit également que le rituel du Misogi améliore le métabolisme. (photo : mainichi.jp)

Cérémonie de rentrée des classes

Cérémonie de rentrée

Des écoliers en kimono se préparent à la cérémonie de rentrée des classes dans une école de la préfecture d’Iwate, le 1er avril. Au Japon, l’année scolaire commence en avril et finit en mars. Les entreprises ont adopté le même rythme et beaucoup de nouveaux employés prennent leurs fonctions à cette date. A cette occasion, des cérémonies d’entrée sont organisées à l’école et dans les entreprises. (photo : asahi)

Le plus grand festival des carpes

Koinoburi Matsuri

Le plus grand festival des carpes (Koinobori Matsuri) au monde se tient actuellement dans la ville de Tatebayashi. Il s’agit d’un événement unique au cours duquel les visiteurs peuvent admirer plus de 6 000 koinobori (carpes en tissus multicolores) flotter dans le ciel. Le festival a fait son entrée dans le livre Guinness des records en 2005.

Orangina arrive au Japon

Près de 80 ans après sa naissance en France, Orangina arrive enfin au Japon ! Malgré un lifting de la célèbre bouteille et une adaptation de la recette originale aux normes japonaises, son goût est resté quasi identique. Le lancement est soutenu par une campagne publicitaire qui joue sur la fibre francophile des Japonais. Même si le choix Richard Gere peut étonner… Qu’en pensez-vous ?

Récolte de Dekopon

Dekopon

Le 28 mars était le premier jour de récolte des Dekopon pour les arboriculteurs de la ville de Gamagōri. Ce fruit populaire, élaboré au Japon dans les années 70, a les caractéristique d’un agrume doux, sans pépins. C’est un fruit assez unique, très sucré avec une pointe d’acidité ce qui rend le goût très équilibré. A essayer ! (photo : asahi)

La fête des ogres à Toyohashi

La fête des ogres, « Oni Matsuri », a eu lieu le 10 février à Toyohashi, dans la préfecture de Aichi. Lors de cet évènement, vieux de plus de 1000 ans, un garçon déguisé en Oni (Ogre) courent dans le quartier accompagné de jeunes hommes en kimono, et répandent de la poudre blanche et des bonbons sur les passants. Selon la croyance, si l’on mange ces bonbons et que l’on reçoit de la poudre, on n’attrape pas de maladie l’été suivant !

Les festivités de Setsubun ont commencé !

Les préparations pour les festivités de Setsubun ont commencé depuis quelques jours. Ici, des Miko confectionnent des sachets des graines de haricots appelées Mame. Le 3 février, le jour de Setsubun, on les jette par la fenêtre des maisons en criant « oni wa soto ! » ce qui signifie : « les ogres sont dehors ! ».

La fête des bonhommes de neige

Le 27 janvier, la ville de Hakusan dans le département d’Ishikawa a organisé, comme tous les ans, le Yuki Daruma Matsuri, autrement dit, la fête des bonhommes de neige. Les habitants sont invités à exposer leurs œuvres devant leur domicile puis celles-ci sont illuminées une fois la nuit tombée…

Feu d’artifice au pied de la montagne Wakakusa

Wakakusa

Comme chaque hiver, le 28 janvier, environ 180 000 personnes rassemblées au pied de la montagne Wakakusa, dans la préfecture de Yamanashi, ont pu admirer un gigantesque spectacle pyrotechnique mêlant feu d’artifice et écobuage. Lors de cette évènement hors du commun, la terre est brûlée sur de vastes espaces pour créer de l’engrais et un grand feu d’artifice est lancé simultanément. (photo : yomiuri online)

Prières pour la nouvelle année

404935_10150494937709890_252562199889_8380787_202257172_n

Des Japonais prient dans le sanctuaire Meiji situé dans l’arrondissement de Shibuya à Tokyo, le 1er janvier 2012. Au Japon il est coutume de se rendre dans un sanctuaire shinto le premier jour de la nouvelle année, souvent dès minuit suite au Réveillon. (photo : jijicom)

Plus de 200 personnes sont également venues admirer le premier lever de soleil de la nouvelle année, sur une plage du département de Miyagi, à 6h55 le 1er janvier. Au Japon, de nombreuses personnes se rendent en montagne ou à la plage pour contempler le soleil levant mais aussi pour prier, comme au temple, pour y formuler des vœux ou prendre de bonnes résolutions. (photo : mainichi)